files/addpic/photos/gerhard_02.png

Né le 21 Mai 1967 à Bad Ischl, en Autriche, Gerhard Gulewicz est l’un des cyclistes extrêmes avec le mental le plus fort. Au courant des dernières années, il a pu engranger nombreux succès lors de diverses courses de cyclisme et de concours dans le domaine de la Longue- et Ultra longue distance. A côté de son record du monde de la traversée la plus rapide d’Australie, en 2007, sa 6ème (!) participation au Race Across America, la course la plus difficile au monde, témoigne de sa force mentale et physique.

files/addpic/photos/gerhard_03.JPG

Après une 2ème et 3ème place lors du Race Across America, son but déclaré en 2011 était de gagner cette course, mais il outrepassa ses limites personnelles et, après une course d’une intensité dramatique rare, dut abandonner à quelques centaines de kilomètres avant l’arrivée.
Déjà à son retour et lors de sa reconvalescence, Gerhard Gulewitz annonça une chose que surtout les personnes qui avaient assisté à la torture aux Etats-Unis ont eu de la peine à comprendre.

files/addpic/photos/gerhard_01.png

Sans égard pour les phénomènes périphériques, l’athlète est en plein entrainement pour sa nouvelle participation au Race Across America 2012.
Même si ses raisons paraissent évidentes, l’obstination avec laquelle il poursuit son but - à savoir gagner cette course américaine- suscite l’incompréhension.

files/addpic/photos/gerhard_04.png

Cette obstination témoigne d’un sacrifice de soi hors-normes, comme seuls peu d’athlètes en possèdent. On peut appeler ça de la détermination. De l’ignorance. Du désaveu. Du rêve.
La fin est comme toujours incertaine. Mais l’esprit est volontaire!